Epi de blé

Plan de fumure et enregistrement

Les flux rss du siteImprimer la page

En zone vulnérable, vous devez respecter l’équilibre de la fertilisation. Des documents d’enregistrement comprenant le plan prévisionnel de fumure azotée (PPF) et le cahier d’enregistrement sont à tenir à jour.

Plan prévisionnel de fumure azotée (PPF)

Pour toutes les surfaces de votre exploitation (y compris les parcelles non fertilisées), vous devez établir un PPF. Celui-ci doit être :

  • établi à l'ouverture du bilan (semis ou sortie d'hiver pour les cultures d'automne),
  • terminé au plus tard avant le 1er apport réalisé en sortie d'hiver ou avant le 2ème apport réalisé en sortie d'hiver en cas de fractionnement. Il est exigible au 15 mai.

Pour déterminer votre dose d’azote prévisionnelle, vous devez vous référer à l’arrêté régional du GREN (Groupe Régional d’Experts Nitrates) qui encadre les méthodes de calcul des doses d'azote. Ce texte a été repris dans un guide de calcul de la dose d’azote prévisionnelle, disponible en téléchargement, pour vous aider à établir votre PPF.

Suivant les cultures, la dose d’azote à apporter sera basée sur la méthode du bilan ou sur une dose plafond  (prairies, vignes…).

Votre PPF doit contenir un certain nombre d’informations obligatoires. La liste de ces éléments  et des modèles de plan de fumure sont disponibles en téléchargement.

  • L’objectif de rendement est défini réglementairement comme étant la moyenne des rendements obtenus les 5 dernières années en retirant les valeurs minimale et maximale. Il est possible de remonter à la sixième année s’il manque une référence. Le calcul est à réaliser par type de sol pour prendre en compte les hétérogénéités de potentiels, ou à défaut, à l’échelle de l’exploitation. Si les références disponibles sur l’exploitation s’avèrent insuffisantes, vous devez utiliser les valeurs par défaut.
  • Le Reliquat Sortie Hiver (RSH) : utilisez vos propres mesures sinon, vous pouvez utiliser les valeurs diffusées par le GREN.

Mesure du reliquat sortie hiver (RSH)

Toute personne exploitant plus de 3 ha en zone vulnérable doit réaliser obligatoirement, chaque année,  une mesure de reliquat en sortie d’hiver sur l’une des trois cultures principales exploitée en zone vulnérable.

Dans les situations où cette analyse ne se justifie pas (méthode du bilan non applicable), cette analyse peut être remplacée par une analyse du taux de matière organique ou de l’azote total du sol.

Reliquats azotés utilisables en 2017
Cliquez pour consulter toutes les valeurs des reliquats azotés pour votre plan prévisionnel de fumure 2017

Zones d’Actions Renforcées (ZAR)

Dans la Marne, 14 ZAR ont été délimitées autour de certains captages. Ces zones correspondent :

  • au périmètre de protection éloigné (PPE) quand il est défini. Les cartes des ZAR concernées sont les suivantes : BOUY, BREBAN, GIGNY-BUSSY, HAUSSIMONT, VASSIMONT-ET-CHAPELAINE et VILLIERS-AUX-CORNEILLES ;
  • aux limites communales dans les autres cas.
  • Sur ces ZAR, un RSH supplémentaire doit être réalisé sur chacune des 3 cultures principales de l'exploitant situées en ZAR (hors cultures à dose plafond).

De plus, la réalisation d’un RSH ou l’utilisation d’un outil de pilotage est obligatoire après protéagineux, luzerne, retournement de jachère ou prairie sur un des îlots concernés, pour chaque cas.

Cahier d’enregistrement

Pour toutes les surfaces de votre exploitation (y compris les parcelles non fertilisées), vous devez renseigner un cahier d’enregistrement. Celui-ci :

  • doit être actualisé après chaque épandage ;
  • est établi de la récolte du précédent à la récolte de la culture considérée.

Votre cahier d’enregistrement doit contenir un certain nombre d’informations obligatoires. La liste de ces éléments et des modèles de cahier d’enregistrement sont disponibles en téléchargement

Tout apport d'azote réalisé supérieur à la dose prévisionnelle totale doit être dûment justifié par :

  • l'utilisation d'un outil de pilotage en végétation de la fertilisation (Farmstar, N-tester, mes dron’images, Jubil…)
  • ou une quantité d'azote exportée par la culture supérieure au prévisionnel ;
  • ou, dans le cas d'un accident cultural intervenu postérieurement au calcul de la dose prévisionnelle, par la description détaillée, dans le cahier d'enregistrement, des événements survenus (nature et date notamment).

Ces deux documents doivent être conservés durant au moins 5 campagnes.

Contact

Besoins d'informations ?
Votre conseillère :

Amélina Bidel
03 26 64 08 13

Mes p@rcelles

Mes parcelles

Leader de la traçabilité et reconnu pour sa simplicité d’usage, ce logiciel a la fonctionnalité de pouvoir vous alerter en cas d'erreur de compatibilité de produits.

Cliquez ici pour connaître toutes les fonctionnalités du logiciel.

Plus d'informations

Références

Calcul de la dose d'azote
Consultez le Guide GREN 2017

Lire aussi

Vous fertilisez actuellement vos cultures. N’oubliez pas de renseigner vos documents de traçabilité. Etes-vous sûr de bien savoir les renseigner ?...

Valeurs des reliquats à utiliser pour établir votre plan prévisionnel de fumure et précautions à prendre

Cette année, les conditions de calcul de vos PPF changent. D'une part, deux mises à jour sont à prendre en compte. D'autre part, les valeurs des...

Liens utiles

> regletteazotecolza.fr

Trouvez la formation qu'il vous faut