Visuel Foire de Châlons : Territoire d'innovations

Calendrier et conditions d'épandage

Les flux rss du siteImprimer la page

Quand faire ses apports d'engrais organiques et minéraux ?

En zone vulnérable, il est obligatoire de respecter un calendrier d’épandage pour tous les fertilisants azotés. Des règles d’épandage par rapport aux cours d’eau, aux conditions météorologiques et aux pentes sont également imposées.

Différents types de fertilisants azotés

Type I : C/N > 8 (ex : fumiers)

  • déjections animales avec litière à l’exception des fumiers de volaille (ex : fumiers de ruminants, porcins et équins)
  • certains produits homologués ou normés d’origine organique.

Type II : C/N < 8 (ex : lisiers)

  • fumiers de volaille
  • déjections animales sans litière (ex : lisiers bovin et porcin, lisiers et fientes de volaille)
  • eaux résiduaires et les effluents peu chargés
  • digestats bruts de méthanisation
  • certains produits homologués ou normés d’origine organique
  • certains mélanges de produits organiques associés à des matières carbonées difficilement dégradables (type sciure ou copeaux de bois), malgré un C/N élevé sont à rattacher au type II.

En fonction de leur valeur C/N, les boues, composts, eaux résiduaires... peuvent être classées en type I (si C/N>8) ou en type II (si C/N<8).

Type III : fertilisants minéraux

 

Calendrier d’épandage

Pour connaître les dates d’interdiction d’épandage, consultez les calendriers selon le type de fertilisants :

Calendrier d'épandage fertilisants type I
Type I
Calendrier d'épandage fertilisants type II
Type II
Calendrier d'épandage fertilisants type III
Type III (fertilisants minéraux)

Les périodes d’interdiction ne s’appliquent pas à l’irrigation, à l’épandage de déjections réalisé par les animaux eux-mêmes, aux cultures sous abris, aux compléments nutritionnels foliaires et à l’épandage d’engrais minéral phosphaté NP-NPK localisé en ligne au semis des cultures d’automne dans la limite de 10kg de N/ha.

La fertilisation azotée des légumineuses est interdite, sauf dans les cas suivants :

  • l'apport de fertilisants azotés organiques est autorisé sur luzerne (aucun apport autorisé après la 3ème coupe de la dernière année d'exploitation) et sur les prairies d'association graminées-légumineuses, dans la limite de l'équilibre de la fertilisation et en respectant les périodes d'interdiction d'épandage définies ci-dessus
  • un apport d'azote minéral est toléré sur les cultures de haricots (vert et grain), de pois légume et de soja (la dose maximale est fixée par le groupe régional d'experts Nitrates).

Fractionnement des apports minéraux

 

Nombre d’apports minimumDose maximale au 1er apport
Blé / escourgeon260 U/ha
Orge de printemps2 (1)-
Colza2 (2)120 U/ha


(1)    2 apports minimums si 1er apport avant le 15 mars et si apports  > 100 U/ha
(2)    2 apports minimums si apports ≥ 120 U/ha

 

Conditions d’épandage

 

Type IType IIType III
Berges des cours d’eau (BCAE et traits bleus pleins sur carte IGN)Interdit à moins de 35 m (10 m si zone enherbée de 10 m)Non BCAE : interdit < 2 m
BCAE : interdit sur les bandes enherbées (5m)
Sols en penteInterdit dans les 100 premiers mètres à proximité des cours d’eau (BCAE et traits bleus pleins sur carte IGN) pour des pentes :
> 10 % pour les fertilisants azotés liquides ;
> 15% pour les autres fertilisants.
sauf si une bande enherbée d’au moins 5 m est présente

Sols détrempés, inondés et enneigés
Interdit

Sols gelés (pris en masse ou gelés en surface)Interdit sauf pour les fumiers compacts non susceptibles d’écoulement, les composts d’effluents d’élevage et les produits organiques « anti-érosion » (ex : écorces)Interdit

 

 

 

Contact

Besoins d'informations ?
Votre conseillère :

Amélina Bidel
03 26 64 08 13