Epi de blé

Mesures agro-environnementales et climatiques

Les flux rss du siteImprimer la page

Les Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC) : un outil financier pour la protection de l’eau

Ces mesures visent à réduire l’impact environnemental des pratiques agricoles et viticoles notamment sur les Aires d’Alimentation de Captages (AAC). En contrepartie du respect d’un cahier des charges, les exploitants engagés pour 5 ans perçoivent des indemnités financières. Ce dispositif est financé par l’Agence de l’Eau Seine Normandie sur certaines Aires d’Alimentation de Captages.

 

Quels territoires sont concernés par les MAEC ?

Les MAEC sont uniquement ouvertes sur certains territoires :

  • Où une AAC a été déterminée par un hydrogéologue au cours d’une étude.
  • Où un diagnostic environnemental, caractérisant la qualité de la ressource en eau sur les paramètres nitrates et phytosanitaires, a été fait.
  • Où un plan d’actions a été mis en œuvre suite à cette étude.
  • Où le gestionnaire du captage et les exploitants manifestent un intérêt pour ce dispositif.

Un territoire ne peut être ouvert que deux ans maximum à la souscription de ces mesures.  Dans la Marne, les territoires actuellement concernés sont :

  • L’aire d’alimentation de captage de Vadenay, ouverte dès 2015 aux MAEC relatives à la réduction des produits phytosanitaires et à la remise en herbe. Ce territoire est prolongé une deuxième et dernière année.
  • Le territoire de Couraux, ouvert aux MAEC en 2016.

Si vous exploitez sur un de ces territoires, contactez la Chambre d’agriculture pour plus d’informations sur ces mesures et leurs cahiers des charges.

 

 

Quelles sont les MAEC existantes ?

Plusieurs types de MAEC agricoles et viticoles peuvent être proposés pour répondre aux enjeux révélés par le diagnostic :

  • Des mesures localisées à l’échelle de la parcelle (similaires aux mesures de l’ancien dispositif MAEt) ;
  • Des mesures systèmes, déclinées par système de cultures (grandes cultures, polyculture-élevage, système herbager…), impliquant l’engagement de l’ensemble de l’exploitation.

Qui peut s’engager dans une MAEC ?

Tout agriculteur ou viticulteur qui engage une démarche volontaire sur l’un des territoires concernés par les MAEC.

Quels sont les engagements et les bénéfices de l’agriculteur / viticulteur ?

Les MAEC engagent les agriculteurs et viticulteurs volontairement et durablement pendant 5 ans. L’exploitant doit respecter le cahier des charges relatif à la MAEC à laquelle il a souscrit. En contrepartie, il perçoit une indemnité financière dont les modalités varient selon la MAEC.

Contact

Besoins d'informations ?
Votre conseiller :

Dorian FONTANILLES


Pascale MARION

Aurélie SCHNEIDER
Tél : 03 26 77 36 50

Amélina BIDEL
Tél : 03 26 64 08 13